Riga par Élodie, étudiante en Licence 3

J’ai effectué mon programme Erasmus+ à Riga, capitale de la Lettonie. Mais avant de parler de Riga, il faut comprendre l’histoire de son pays.

Un peu d’Histoire…

La Lettonie est un jeune pays qui a été proclamé État indépendant le 18 Novembre 1918, et a gagné son indépendance le 11 Novembre 1919 contre l’armée Allemande et l’armée Rouge (Soviétique).
Cependant, elle est forcée à faire partie de l’Union Soviétique durant la Seconde Guerre Mondiale, jusqu’en 1991, où elle est reconnue indépendante par le Conseil d’État de l’Union Soviétique le 6 Septembre de cette année-là.

Et de Géographie…

Riga est la capitale de la Lettonie pour des raisons géographiques et économiques. La ville est traversée par le fleuve Daugava, et est proche de l’embouchure du fleuve dans la mer Baltique, rendant avantageux le commerce, favorable au développement économique du pays.

La Lettonie est toujours en voie de reconstruction. Le coût de la vie y est abordable pour les étudiants étrangers. L’histoire fait toujours partie intégrante de la ville, remplie de monuments et statues rappelant les conflits et victoire qu’elle a traversé, dont le plus connu est le « Freedom Monument », représentant une femme tenant trois étoiles signifiant l’alliance des trois pays baltiques.

Les tramways datant du régime soviétique sont toujours en circulation, et on peut voir les maisons typiques en bois aux côtés des immeubles appartenant au style Art Nouveau. Le centre historique de Riga datant du Moyen-Âge, aux nombreuses églises et aux rues pavées, est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, et rassemble commerces, lieux de vies, et culturels.

Les grands parcs situés de part et d’autre de la ville en font un lieu agréable et vivant. Le plus grand est Mezaparks, qui nous donne la chance de se balader en forêt ou sur les rives du lac qu’il entoure. L’activité touristique se développe de plus en plus, et est très favorable au dynamisme de la ville notamment en période estivale, mais qui est aussi étonnante en hiver, où les journées sont très courtes, très froides, et les rues constamment enneigées. Le réseau des transports publics exploite la ville de long en large, rendant l’accès facile à tout points de la ville.

Malheureusement, on ressent encore les tensions très présentes entre la population russophone (25% de la population de Riga) et Lettone, datant de l’occupation soviétique et toujours actuelles, laissant peser une atmosphère peu chaleureuse.

Lors de la proclamation de l’indépendance de la République Lettone, les personnes ayant émigré ont perdu leur nationalité, et ce problème non réglé s’est transmis avec les générations, comptant aujourd’hui un nombre important de personnes ne possédant ni la nationalité Russe, ni la nationalité Lettone. Les habitants sont plutôt introvertis, et les standards de politesse sont différents des notre, ce qui peut être déstabilisant au début.
D’un point de vu logistique, les voitures sont encore à l’honneur à Riga, et sont représentatives du statut social. En effet, aucune zone n’est piétonne, y compris dans le centre historique, et le trafic fait défaut à l’efficacité des transports en commun, affectant également la qualité de l’air.

L’Université et le campus

L’Université Technique de Riga enseigne principalement l’ingénierie mécanique, les sciences informatiques, et le management. Les campus sont situées de part et d’autre de la ville, il est possible d’avoir des cours dans des établissements différents (le plan des campus de l’université est disponible sur le site rtu.lv). Le bâtiment principal dans lequel sont les bureaux de l’administration est, situé dans la vieille ville, et les autres campus sont situés sur l’île de Kipsala, de l’autre coté du fleuve, et au nord de la ville. La faculté d’économie se trouve sur le campus de Kalnciema, est proche des transports et du centre ville, desservit par
bus et tramways.
Le contenu des cours étant en anglais, les étudiant Erasmus n’ont pas de cours en communs avec les étudiants lettons, sauf quelques exceptions. Une des particularité de l’enseignement pour les élèves Erasmus est que beaucoup d’élèves inscrits dans les cours d’économie et management n’étudient pas dans le domaine de l’économie à la base, et suivent ces cours en complément de leur formation, ce qui créé une différence de niveau auxquels les professeurs essayent de s’adapter. Pour rendre leurs cours dynamiques, les professeurs demandent des réalisations de travaux et de projets de groupes, se terminant par des présentations orales, qui favorisent les rencontre entre élèves et l’enrichissement de nos travaux.
Il n’y a pas d’examen final dans toutes les matières; les moyennes sont généralement calculées avec les notes reçues lors de présentations orales, devoirs, et tests effectués tout au long du semestre, ou s’ajoutent à la note de l’examen final, s’il y a. Il nous est possible d’accéder à nos cours, notes, et emplois du temps sur la plateforme ortus.lv.
Le bureau des relations internationales est facilement joignable par mail, ou directement dans le bureau situé dans le bâtiment de Kalku Iela. Les professeurs nous communiquent leurs coordonnées personnelles en cas de besoin de renseignement et sont très accessibles.
La bibliothèque universitaire, située sur l’île de Kipsala, à côté de la résidence universitaire, est ouverte 24h/24, mais n’est pas facile d’accès et est relativement éloignée du centre ville et des transports, ce qui prend du temps pour s’y rendre, contrairement à la Bibliothèque Nationale de Lettonie (non
universitaire). Côté vie active, l’université propose des cours de sport auxquels il faut s’inscrire au préalable.
Il n’y a pas d’abonnement annuel, il faut payer chaque séance individuellement.

Logement

Il y a plusieurs possibilités de trouver un logement à Riga. Par simple recherche internet ou l’on tombe sur des sites de résidences étudiantes, ou d’annonces de particuliers. J’ai trouvé mon logement sur le site erasmus.u, qui est donc consacré aux étudiants Erasmus et propose majoritairement des annonces pour colocations de courte durée.

Les réseaux sociaux sont la principale source d’annonces postées par des étudiants à la recherche de colocataire, ou par des particuliers, sur des pages créés pour les étudiants étrangers. Certains étudiants ont préféré loger dans des auberges de jeunesses à leur arrivée afin de chercher leur logement en étant sur place, favorisant le bouche à oreille, et leur laissant la possibilité de visiter leur futur appartement. Il y a également la possibilité de réserver une chambre dans la résidence de notre université. Dans mon cas, le loyer est un montant fixé par chambre, toutes charges comprises.

Mais la plupart des autres étudiants ne payent pas de loyer fixe, le montant des charges n’y étant pas inclu, le loyer varie en fonction des saisons. C’est donc au cas par cas. Il faut se renseigner auprès du propriétaire, de l’agence, ou demander l’avis d’autres étudiants.
Pour les colocations ou studios, tous les propriétaires demandent un dépôt de sécurité avant d’emménager qui est égal au montant du loyer (hors charges si spécifié), par virement bancaire ou paypal et est rendu à la fin d’une période pré-définie par le propriétaire. Il n’y a pas d’état lieu d’entrée ni de sortie
officiel, la caution est rendue uniquement si la période de location est celle inscrite sur le contrat, ou alors n’est pas rendue mais le dernier mois de loyer n’est pas à payer. Il est facile de trouver des appartements dont le loyer varie entre 180€ et 400€ par mois, mais uniquement pour des colocations.
Pour des studios individuels le loyer minimum est 400€, et sont généralement excentrés du centre ville (mais tout de même desservis par tramway et bus).
Il faut également savoir que les immeubles sont anciens, et les appartements ne sont pas forcément rénovés, ou répondant au normes que nous connaissons. L’eau potable n’est pas encore accessible dans tous les quartiers de Riga.
Il est facile de pouvoir déménager, car les démarches sont très rapides, et qu’il n’y a pas de sélection de profil en fonction du revenu ou de la situation familiale, ni de garant requis. Les points négatifs sont l’état des appartements qui ne sont pas toujours bons, et les propriétaires qui ne sont pas forcément présents pour régler d’éventuels problèmes.

Bons plans

ESN Riga :

L’ESN (Erasmus Student Network) est une association implantée dans chaque ville d’Europe accueillant des programmes d’échange Erasmus, gérée par des étudiants, qui organise des évènements pour faciliter les rencontres et nous intégrer au mieux à cette nouvelle vie. La page Facebook « ESN Riga » publie régulièrement du contenu et organise régulièrement des événements (loisirs, sportifs, voyages, culturels). La carte ESN nous donne accès à des réductions pour voyager avec l’association, ou encore des tarifs préférentiels avec certains restaurants, bars, magasins etc… la carte coûte 10€ à l’année.

Sorties :

– Aller supporter l’équipe de hockey sur glace de Riga, l’équipe « Dinamo Riga », à l’Arena. Le hockey est le sport le plus populaire en Lettonie, et l’équipe est très suivie par ses supporters, qui joue trois fois par semaine à domicile. Les étudiants peuvent assister à leurs match, pour un prix variant entre 5 et 7€ sous
présentation d’une carte étudiant. L’Arena est accessible avec le bus n°24 (15min) partant du centre ville.
– Aller voir un opéra ou ballet à l’Opéra National situé à l’entrée du centre historique. Le prix varie d’une place de 6€ à 35€ et les représentations sont en Anglais.
– Le bowling, situé de l’autre côté du Daugava, il est conseillé de réserver au préalable, et le coût d’une partie est de 8€ par équipe.
– Dans le centre ville, le forum cinéma propose des films, généralement inscrits au box office, en version originale sous titrés Letton et Russe. Pas de tarifs pour les étudiants, le prix d’une place est de 8€;
– Prendre le train pour aller à la plage de Jurmala, visiter les chateaux de Cesis, Sigulda, ou visiter le parc national de Kemeri.
– Les bars les plus fréquentés par les étudiants sont dans le centre historique. Le French Bar, le Pūce, le Cartel Bar, le Shot Café et le Monkeys Bar sont les favoris des étudiants erasmus.
– Visiter le Musée de l’Occupation, le Musée Ethnographique, le Musée de l’Art Nouveau pour le côté historique, et pour le coté loisir, le Musée des Illusions.

Célébrer la Lettonie:

– Défiler dans les rues de Riga avec des torches lors du « Lacplesis Diena » pour se rappeler les soldats morts au combat contre les armées Russes et Allemandes, ayant fait gagner l’indépendance de la Lettonie, le 11 Novembre 1919.
– Célébrer la proclamation de la République de Lettonie le 18 Novembre 1918 devant le monument de la Liberté.

Transports en commun:

La ville de Riga est desservie par des tramways, bus et trolley bus. L’abonnement mensuel est de 16€/mois pour les étudiants, avec accès à une utilisation illimitée de tout type de transport, sous présentation de la carte d’étudiant de l’université d’accueil. Il faut se rendre à la gare routière (Autoosta) pour se la procurer. (Les routes et horaires sont accessibles sur le site rigassatiksme.lv.)
Les déplacements en train à l’intérieur de la Lettonie sont très abordables. Il est possible d’aller à la plage de Jurmala, à 30min de voyage, pour 1,70€ aller/retour, ou encore d’aller visiter le parc national de Kemeri à 1h de voyage pour 3€.

Faire ses courses à Riga :

– Les deux principales chaines de supermarchés sont Maxima et Rimi, ouverts tous les jours de 8h à 23h.
– Le Marché Central de Riga, derrière la gare, où sont vendus des produits frais à bas prix, ouvert tous les jours jusqu’à19h.
– Les épiceries russes

Voyager en partant de Riga :

https://economie.edu.umontpellier.fr/files/2019/05/Riga-4.jpgLa situation géographique de Riga est telle qu’il est facile de voyager avec budget, en avion, bus ou bateau.
Pour les voyages hors Lettonie il est possible de :
– Se rendre en bus en Estonie, Lituanie, Pologne etc…, pour un budget partant de 20€ aller/retour avec Ecolines ou Luxexpress;
– Se rendre en Russie en train;
– Voyager de nuit en ferry pour se rendre à Stockholm avec la Tallink.
– Visiter le site de Ryanair pour bénéficier des avantages de la carte ESN, ou tout simplement des bas prix de billets pour se rendre à Oslo, Varsovie, Berlin et pleins d’autres villes.

En quelques mots…
Riga est une ville dépaysante, encore marquée par son passé tumultueux, dont le centre historique médiéval et les nouveaux quartiers nous font découvrir un choc de cultures Lettone, Soviétique et Européenne. On apprend à s’adapter au mode de vie, au climat passant d’un extrême à l’autre au fil des saisons. Mais surtout, durant ce séjour, on apprend à élargir notre façon de penser, à être plus curieux et à partager des moments précieux avec des personnes que nous n’aurions jamais rencontré dans un autre contexte que le programme Erasmus.