Offre de formation

Offre de formation2018-10-26T09:41:37+00:00

L’offre de formation de la Faculté d’Économie comprend :

LA LICENCE

Elle constitue le socle de la formation d’économiste et vise a offrir aux étudiants une formation générale dans ce domaine. (Cliquez sur les onglets pour + d’infos)

Elle se déroule sur 3 années (6 semestres) : 180 crédits

  •  LICENCE 1ère année
  •  LICENCE 2ème année
  •  LICENCE 3ème année

Découvrir l’Offre de formation LICENCE

Modalités de contrôle des connaissances Licence

  • Durée des études en Licence  : 3 ans (Bac + 3)
  • Nombre de points ECTS : 180 crédits
  • Formation initiale et continue

Conditions d’accès :

Plus d’infos dans notre rubrique Admission / E- Candidat .

« Cette formation, bien que très théorique, est très complète et n’a rien à envier aux écoles de commerce. Les choix des modules sont très intéressants surtout le choix des options qui restent très passionnantes. Il est parfois frustrant de ne pas avoir certaines options comme modules principaux. Ce qui est dommage, et ceci reste propre au cursus science économique c’est le fait d’être trop axé sur du théorique. En effet, il est parfois compliqué pour un étudiant de première année de prendre du recul sur les enseignements suivis, on perd parfois le fil. Il faut attendre la troisième année de licence pour comprendre à quoi servent les outils qui nous ont été introduits les années précédentes.

Cette théorie, qui reste malgré tout un point positif car elle permet d’aiguiser son raisonnement, peut vite devenir un point négatif pour certains dans son aspect mathématique omniprésent. En comparaison, beaucoup d’autres facultés de France portant le même intitulé sont plus tournées vers l’aspect littéraire.

L’économie reste une matière compliquée à apprendre de manière autonome. Afin de saisir tous les mécanismes et rouages il est nécessaire de faire appel à des professeurs compétents. Mon but en choisissant cette formation, était de comprendre comment l’argent circule au sein d’une société mais également comment il transite à l’international. Et comment avec une si grande diversité monétaire, on peut assurer une certaine stabilité.

Avant de parler de réussite, il est primordial qu’un élève sache pourquoi il a choisis cette formation et ne se lance pas dedans par manque de choix. S’il veut avoir des bases en économie après son diplôme de licence il ne faut pas qu’il révise uniquement pour les examens, ce que bon nombre d’élève fait encore…

Il faut également qu’il apprenne à être très organisé, beaucoup d’élèves se voient refaire une première année à cause d’un manque d’organisation et de méthodologie. »

S. B. Étudiante de Licence 3 d’Économie

« Formation assez généraliste qui permet de découvrir les différents domaines de l’Économie en profondeur. C’est une formation qui regroupe énormément de  matières intéressante et enrichissante comme la Macro-économie , la Comptabilité , l’ Analyse Financière , Entreprise et Marché…

Faire une Licence d’Économie m’a permis de découvrir avant de me spécialiser. J’ai pu ainsi sélectionner les enseignements qui me plaisaient le plus afin de clarifier mes envies d’évolutions et d’orientation. C’est ainsi que j’envisage de poursuivre mes études dans un Master en Finance de Marché.

Mais avant de parler de poursuite d’études, il faut avant tout penser à la réussite ! Pour cela, il faut travailler régulièrement, suivre les cours et les conseils des enseignants afin de ne pas être « noyé » durant les semaines de révisions. L’assiduité est la clé du succès. »

J. F. étudiant en Licence d’Économie

Cliquez pour + d’avis Licence Économie

LES MASTERS

La 1ére année de Master, se veut être une année de spécialisation en terme de formation. L’obtention de la 2éme année de Master permet d’entrer sur le marché de l’emploi, ou bien, d’accéder au doctorat suite à l’approbation de l’école doctorale. Le Master permet de se spécialiser dans différents secteurs comme l’agriculture, l’agroalimentaire, les systèmes d’informations pour l’entreprise, l’énergie, la politique économique et les choix publics, la banque et la finance, l’ingénierie des projets, les technologies de l’information et de la communication et les transports. (Cliquez sur les onglets pour + d’infos)

+ d’infos Transport et Logistique

« Ce Master m’a donné l’opportunité de rencontrer des étudiants de différentes origines et des enseignants d’une grande compétence en transport et logistique. Je voulais continuer à me former dans le domaine de la logistique afin d’améliorer mes perspectives d’emploi et ce Master est idéal, même si j’aurais souhaité davantage de matières pratiques. 

Choisir un Master, c’est surtout réfléchir à son avenir professionnel. Ce master, comme tous les autres, est assez exigeant même si on aime la formation. Il faut aussi savoir que l’année académique en master 2 est très intense et il faut bien se préparer.  Il est également très important de se munir d’un bon CV pour la recherche de stage et de ne pas perdre espoir…on finit toujours par en trouver un ! »

N. C. Ancienne étudiante du parcours Transport et Logistique

+ d’infos Éco. du Dvpt. Agricole Environnement et Alimentation

« Beaucoup d’enseignements suivaient directement ce que j’avais pu voir dans ma licence, je n’ai donc pas eu de mal à suivre les cours en arrivant en Master 1. Le contact avec les professeurs et les autres étudiants n’est pas difficile (du moins, de mon point de vue) et permet donc de ne pas se sentir seul en arrivant dans la formation. Les cours suivis correspondaient très bien à l’image que je me faisais de la formation avant d’arriver ici.

Les sujets abordés par la formation m’ont beaucoup donné envie de choisir cette formation. De plus, elle correspondait à la suite des enseignements que j’avais pu suivre dans mes licences à Nantes. De plus, la ville de Montpellier, son cadre (le soleil du sud de la France) et les retours que j’avais eu sur sa vie étudiante ont beaucoup pesé dans le choix de m’inscrire dans cette formation et de venir à la Faculté d’Économie.

Pour réussir, il faut évidemment travailler les cours régulièrement. Paradoxalement, je pense que le travail personnel en autonomie est plus exigeant que le suivi des cours. Cependant, ils sont indispensables à la réussite aux examens. »

G. L. Ancien étudiant du parcours Éco. du Développement Agricole, de l’Environnement et Alimentation

+ d’infos Marchés et Droit de l’Énergie

« J’ai apprécié les notions vraiment pertinentes enseignées au niveau des marchés énergétiques, que j’ai d’ailleurs mis à profit lors de mes entretiens de stages.
Les modèles de prospection et l’analyse statistique sont maintenant très recherchés dans le monde professionnel.
À la base j’avais à mon actif un master en économie des hydrocarbures, donc pour moi c’était une formation idéale pour élargir mon champ de connaissance avec une vision globale de l’énergie, notamment en Europe et dans le monde.
Le secret de la réussite est de faire confiance aux enseignants. Tous ceux que j’ai rencontrés nous ont transmis leur passion ainsi que leurs connaissances. »

K. S. Ancien étudiant du parcours Marché et Droit de l’Énergie

+ d’infos Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques

« La formation I3P est riche en contenu, elle permet d’acquérir des connaissances en économie générale, ainsi que d’aborder différents aspects de l’évaluation économique directement applicable à la sortie de l’école. Les intervenants professionnels sont intéressants et nous permettent de nous projeter dans ce qu’il est possible de faire après le master. Le parcours I3P possède en master 2 un partenariat avec l’IAMM qui est un avantage non négligeable à la formation.

J’ai choisi cette formation car je voulais avant tout un master plus professionnel. Durant toute la licence j’ai suivi un certain nombre de cours qui était pour la majeure partie théorique et je souhaitais des cours pratiques, applicables sur le marché du travail.

Les enseignements proposés sont riches en contenus et très intéressants. La moitié des examens du master 2 sont sous forme de travaux pratiques à effectuer en groupe, ce qui apporte une expérience supplémentaire, fortement appréciée des collectivités et des bureaux d’études.

Pour réussir, l’assiduité aux cours est importante que ce soit aux TDs comme aux cours magistraux. Cela permet d’être toujours dans la continuité des cours et de ne pas avoir à tout réviser une semaine avant les examens en catastrophe. »

K. C. du parcours Ingénierie des Projets et des Politiques Publiques

Cliquez pour + d’avis pour Master I3P

+ d’infos Économie Comportementale et Décisions

« Ce que j’ai particulièrement aimé dans cette formation est la pluridisciplinarité : de l’économie et de la psychologie. Les 2 domaines se nourrissent du point de vue expérimental.

La disponibilité des professeurs, le fait d’être un petit groupe (vingtaine) permet aussi un échange plus aisé.

Un grand nombre de matières, donc de la diversité, la majorité avec relativement peu d’heures.

J’ai choisi cette formation pour la pluridisciplinarité. C’est un des seuls (sinon le seul) master 2 en France en économie comportementale. Les enseignements sont tout à fait en adéquation avec l’économie comportementale, ils nous permettent de pouvoir avoir les clés pour faire de la recherche expérimentale.

La formation reste assez théorique toutefois, la pratique intervenant surtout au niveau du stage/mémoire en seconde partie du second semestre.

Le conseil que je donnerai avant tout est de travailler ! Peut-être aussi accepter que tout ne soit pas épanouissant et qu’il faille parfois apprendre sans plaisir pour arriver tout de même à la réussite globale finale. Tout dépend des facilités de chacun, mais la priorité doit, selon moi, rester le travail, avec des moments de détentes (aussi nombreux soient-ils) et non l’inverse. »

C. M. Ancienne étudiante du parcours Économie Comportementale et Décisions

+ d’infos Économie et Politiques Publiques

« Le parcours « économie des politiques publiques » est l’héritier du célèbre master « choix publics » de la Faculté d’économie. C’est la formation idéale pour les étudiants intéressés par la recherche en microéconomie et économie publique. Le master a évolué en fonction des nouveaux champs de recherche et des problématiques socio-économiques contemporaines. Le parcours fait une place importante à l’économie comportementale et aux enjeux énergie-climat.

Cette année a été une année très enrichissante. Je me suis familiarisé avec les normes de la recherche en science économiques. La plupart des cours sont sous forme de séminaire en petits groupes. Nous travaillons beaucoup sur des articles de recherche. Les enseignants du laboratoire CEE-M ont fait preuve d’une grande disponibilité tout au long de l’année et d’une grande ouverture scientifique. Nous avons été également conviés aux nombreux séminaires de recherche du CEE-M ce qui a été très intéressant.

Pour réussir la formation il est important : 1. D’être motivé par la recherche ; 2. Maîtriser l’anglais (lecture courante) ; 3. Réfléchir assez tôt à un sujet de recherche que vous souhaitez réaliser pour le mémoire de master 2 (dès la fin du master 1 de préférence). »

D. P. Ancien étudiant du parcours Économie et Politiques Publiques

+ d’infos Analyse des Risques Bancaires

« Le Master Analyse des Risques Bancaires est à la foi très dense en apprentissage, en émotions, en rencontres et en collaborations. Le rythme soutenu de la formation m’a avant tout permis de m’organiser, de devenir autonome et devenir persévérant. Je suis donc fier de ce diplôme préparé et qui me donne des compétences pour ma vie professionnelle.

Je tenais d’ailleurs à remercier les enseignants pour leur patience, leurs connaissances et leur grande envie des les transmettre.

Si j’ai opté pour ce Master en Finance spécialité Analyse des risques bancaires, c’est avant tout dans le cadre de mon projet professionnel. J’ai toujours été un passionné des métiers de la banque, et donc il était naturel de le choisir afin de continuer mon apprentissage.

Même si j’aurais préféré approfondir certaines matières pratiques comme Risque de crédit, Risque de taux, Risque opérationnel, Gestion de portefeuille sous R ou méthodes numériques qui sont des connaissances essentielles dans le milieu professionnel, je reste convaincu par l’efficacité de cette formation. L’année de Master 2 est d’ailleurs très intense en théorie lors des 6 premiers mois mais nous permet de développer une capacité d’analyse et de synthèse, de travail d’équipe et un sens de l’organisation.

Pour finir, je dirai que pour réussir à l’université, il y a 3 grands points à ne surtout pas négliger : l’autonomie, la persévérance, et l’organisation. Il faut travailler à la maison, à la bibliothèque, assister aux cours, être assidu, poser des questions, et faire en sorte que nos journées tournent autour de nos études et nos objectifs. Les années passent très vite et il ne faut pas oublier que nous préparons un diplôme. »

A. H. Ancien étudiant du parcours Analyse des Risques Bancaires

+ d’infos Actuariat

« Cette formation est globalement assez riche. Elle permet d’avoir une vision générale sur la Finance en touchant en même temps plusieurs domaines. J’ai particulièrement aimé les enseignements en Algorithme de Trading, ‘Finance de marché, Méthode de prévision qui permettent d’approfondir les connaissances en Finance de Marché et comprendre le fonctionnement des marchés financiers.

Il n’y a pas de secrets dans dans la réussite, il faut impérativement assister aux cours et aux TD afin de ne pas perdre le cap rapidement. Il est d’ailleurs important de consulter les annales d’examens avant chaque session d’examens en Master 1.

Pour finir, le gros point positif est de pouvoir partir en stage en Master 1 (stage facultatif) et Master 2 (stage obligatoire). Cela m’a permis de me créer un réseau dans mon domaine d’activité, de connaître mes premières expériences dans le monde professionnel et surtout de moins appréhender chaque entretien d’embauche que j’ai pu effectuer. »

G. H. Ancienne étudiante du parcours Actuariat

  • Durée des études : 2 ans (1 année Master 1 et 1 année Master 2 : Bac + 5)
  • Nombre de points ECTS : 120 crédits
  • Formation initiale et continue

Conditions d’accès :

Plus d’infos dans notre rubrique Admission / E- Candidat .

LE DOCTORAT

Les études doctorales (Bac + 8) se déroulent sur 3 ans minimum : 180 crédits.

Elles sont organisées par l’École doctorale Économie et Gestion (EDEG)

Informations & conditions d’accès

Se renseigner auprès de l’École Doctorale :

Sabine DE BECHEVEL
Tél : 04 34 43 24 60
Fax : 04 34 43 24 40
Courriel   / Site Internet : EDEG

LES DIPLÔMES d’Établissement (D.U.)

L’ offre de formation de l’UFR d’Économie comprend aussi des diplômes universitaires pour compléter la formation et acquérir des compétences particulières.

Pour les découvrir, cliquez sur les différents onglets, en n’oubliant pas de prendre connaissance du Règlement  des D.U. auprès des responsables. (Cliquez sur les onglets pour + d’infos).

Ce DU Europe Économique et sociale est ouvert aux étudiants titulaire d’une première année d’études supérieures souhaitant améliorer leur niveau de langue et approfondir leur connaissance de l’Europe. La préparation à la mobilité étudiante, vers une quarantaine d’universités européennes, est assurée à la fois sur le plan linguistique (anglais, espagnol , allemand) et sur celui de la connaissance de la réalité économique et sociale de l’Union Européenne.

Ce DU pour étudiants non francophones est ouvert aux étudiants souhaitant acquérir le niveau de français correspondant à une poursuite d’études dans le supérieur. La préparation concerne également les cours de la discipline à laquelle les étudiants se destinent (microéconomie, macroéconomie et mathématiques).

Ce DU Traitement de l’information et intelligence Économique permet aux étudiants d’être opérationnels dans le domaine du traitement de la statistique, c’est à dire d’acquérir un savoir-faire de professionnel dans le traitement et la recherche de l’information statistique, afin de la restituer dans les meilleures conditions, dans le but de concevoir de façon efficace des projets.

Ce DU Entreprises et Marchés du Numérique permet d’avoir une connaissance économique du fonctionnement des marchés du numérique pour les chefs d’entreprise, les cadres des collectivités locales et les étudiants souhaitant approfondir leurs connaissances des marchés du numérique.

Ce DU Économie et Droit a pour objectif de montrer comment les disciplines, Économie et Droit, peuvent être associées. Cette formation vise a compléter et renforcer les compétences économiques et / ou droit de façon à améliorer l’insertion professionnelle dans l’un de ces 2 domaines.

  • Pour étudiants en Licence 3 ou Master 1 d’Économie.
  • Plus d’infos sur : ÉCONOMIE ET DROIT

Ce DU Compétences complémentaires en informatique donne une compétence supplémentaire en informatique sur 3 niveaux : Systèmes d’information / Maîtrise du logiciel SAS / Programmation.

Cette formation a pour objectif de faire acquérir des connaissances fondamentales et essentielles en informatique : (i) culture générale sur le fonctionnement d’un ordinateur, du réseau Internet et du monde du logiciel libre, (ii) développement web et programmation logicielle, et (iii) analyse de données et calcul scientifique.

Les travaux dirigés sont entièrement réalisés avec des logiciels libres et multi-plateformes, ce qui permet une mise en application des enseignements chez soi et/ou sur son poste de travail, quel que soit le système d’exploitation utilisé.

Ce DU Big Data, Datasciences et analyse des risques sous Python a pour objectif d’

  • Acquérir une solide formation en programmation python avec utilisation notamment de pandas, sklearn
  • Acquérir une formation poussée (théorique et pratique) en analyse des risques (banque et assurance) sous python
  • Acquérir les bases du textmining pour une analyse des risques qualitatifs

Ce DU BANQUE ET ASSURANCE a pour objectif de faire acquérir des connaissances fondamentales dans le domaine bancaire et assurance. Il est réservé exclusivement aux étudiants en formation continue et en situation de handicap (DU du premier cycle).

Ce DU Investigation Numérique Pénale à pour objectif de permettre aux personnes voulant connaitre le droit, les éléments théoriques ainsi que les outils liés au métier d’investigateur numérique en matière pénale.

Si vous avez candidaté, et que vous avez reçu une réponse favorable, veuillez suivre la procédure d’inscription.